A propos

Qui suis-je ?

Engagé par les liens du mariage à une épouse merveilleuse, et père de deux petits enfants dont la joie de vivre ralentit la vieillesse de leurs grands-parents, peu me manquerait en vérité pour satisfaire l’exigence du bien-être en cette vie.

Professionnellement, vous trouverez un aperçu de mes activités sur Linkedin. Pour faire bref : c’est en 1996 que j’entame une carrière dans la consultance interactive en tant que freelance. Débarqué chez Cromozone en 2000, acquise en 2001 par Digital Age Design (Belgacom), elle-même acquise par LBi en 2005, j’ai passé presque neuf années de ma carrière au sein de l’écosystème Benoit Lips.

En 2002, je fonde Sinople, cabinet de conseil en communication interactive, dont les activités se développeront, à partir de juillet 2008, au sein de Early Stage, dont la mission consiste à conseiller entreprises et institutions sur les premières phases des programmes et projets e-business, avec un focus particulier sur les plateformes collaboratives (Entreprise 2.0) et l’e-gouvernement.

Parallèlement, je mets sur pied, avec 3 camarades, le holding Fair Wood Ventures, actif dans le conseil en innovation par la convergence, et dont les premières activités consistent en Cleverwood, agence de Dynamic Insourcing, et le rachat de Belgique Mobile, spécialisé dans la téléphonie (mobile, donc).

Fin 2009, je deviens consultant certifié par la Région Wallonne (Rentic), permettant à mes clients d’être remboursés jusqu’à 80% de mes honoraires.

En juin 2010, après sept mois de négociations, Early Stage ouvre son capital au groupe Cronos à hauteur de 70%. Ce rachat transforme Early Stage sprl en K Company nv/sa et nous ouvre les portes du Top 3 du Digital Business en Belgique, avec plus de 130 personnes et 17 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel.

En 2013, le groupe Cronos consolide ses filiales digitales et c’est l’occasion pour moi de quitter la direction de la société, après avoir mené l’intégration pendant plus de trois ans. K Company devient weBlend, et je fonde, avec quelques associés, une startup internationale active dans le Big Data: Swan Insights, dont je suis CEO.

 

Swan Insights

 

L’intérêt pour l’entrepreneuriat me conduit à créer une maison d’édition numérique, baptisée L’Aurore, qui a fusionné avec Libook pour devenir Bebooks. qui se veut anticiper les mouvements profonds qui se profilent dans ce secteur, ainsi que d’initier une série d’autres projets dans le domaine du design mobilier, de l’éducation et de l’immobilier.

Dans le peu de temps que me laissent mes occupations professionnelles, j’ai également la chance d’être le co-auteur des spectacles de Marc Herman, depuis le cinquième Stuuût (et les 6, 7, 8, 9, 10, 11 et 12), dont les DVD sont en vente. Je prends également le temps de l’écriture, activité à la fois solitaire et universelle, qui me procure un équilibre certainement salvateur. Mon premier ouvrage publié (The Herman Show) est encore en vente sur Amazon et Apple iBooks.

Qu’aime-je ?

L’esprit d’entreprise, l’enthousiasme et la curiosité, le conseil stratégique, l’innovation, les tendances, l’avenir, le regard vers l’avant. Mais également l’histoire, l’héraldique, la géostratégie, les traditions folkloriques, les problématiques transgénérationnelles, l’héritage de nos passés, le regard en arrière.

Certains de mes amis, avisés, s’étonnent de la vigueur de cette double hélice. Je n’y vois nul paradoxe. La curiosité n’a pas de limite, et, philosophiquement, le débat s’épuise depuis mille ans sur la cohabitation entre la science et la foi.

J’irai même jusqu’à oser prétendre que l’intérêt pour l’histoire (ancienne) de l’humanité renforce la pertinence et le regard critique de nos recherches et de nos conseils stratégiques sur l’avenir (proche) de nos clients.

J’aime lire. De tout, principalement romans historiques et philosophie. J’aime beaucoup de musiques (et surtout Paul Simon, Lucky Peterson, James Taylor, The Brand New Heavies, Incognito), quelques peintres (ah ! Memling !) – finalement, tout m’intéresse.

One Comment

  1. Pingback: Early Stage: l’entreprise 2.0, c’est quoi ? : Entreprise Globale

Leave a Reply

*