Nomination à la Chambre des Pairs

Ceux qui ignorent que je fus fondateur de l’Ordre héraldique du Thyrse, gentille association liégeoise qui se veut répandre la connaissance de la science héraldique au sein des étudiants belges, et liégeois en particuliers, ne me connaissent pas bien. Ce n’est pas grave : voici de quoi éclairer leur lanterne.

En septembre 2012 eut lieu le quinzième anniversaire de l’Ordre (fondé, donc, en 1998 au sein de l’Université de Liège). Cet événement prit place dans les prestigieux murs de l’Avouerie d’Anthisnes, et il y fut procédé à une élévation peu commune, celle d’un membre au sein de la Chambre des Pairs, composée alors de deux membres, les plus anciens et vénérables que l’association ait connue.

Ordre héraldique du Thyrse

Le troisième larron fut mon ami Yves Seron, et voici le texte qui y fut lu à cette occasion. On s’amuse bien, quand même ;-)

La Chambre des Pairs de l’Ordre, dans son infinie sagesse, ayant consenti de nombreux mouvements de tête et de doigts dans le saint objectif de se repeupler elle-même, et désirant par devant vous procéder à l’élévation suprême qui se puisse concevoir en ces terres, de par l’unique occurrence antérieure qui consacra mon ronflant ami, ici présent, à mes côtés, paisible et placide, mais aussi de par l’extrêmité de la chaîne des honneurs, qui commence en bas, et qui finit ici, en cette chambre capitonnée de borborygmes et de bruits de bouche, où nul mot n’a besoin d’être prononcé pour qu’il fût entendu, tant l’alchimie entre ses membres est tangible et durable, comme d’ailleurs l’indique adéquatement le titre qu’ils y portent, pairs de l’ordre et pairs entre eux, égaux en tout à la gloire extérieure, miroirs domestiques de la grandeur affichée, désirant, donc, associer aux pairs primitifs un pair tardif, qui, sans trop se forcer il nous semble, incarnera la sereine quiétude de la Pairie, protégée du Chancelier et du Directoire de l’Ordre des tempêtes séculières, portant sa charge comme un fardeau qu’il aura déposé au pied de son fauteuil, assumant avec force regards complices le poids des successions et l’honneur de l’office, a l’infime honneur d’accueillir en son sein une troisième autorité, et ce rite se tenant en ces murs flamboyants, nous avons également le plaisir de les consacrer, ensemble, l’homme et la pierre, le futur Pair et la petite maison dans la Pairie.

En foi de quoi, je déclare, moi, Son Eminence Rose-Croix Laurent Kinet, Roy d’Armes honoraire, Pair de l’Ordre et Grand-Chambellan de la Chambre des Pairs, après en avoir examiné la pertinence, évitant tout houleux débat avec notre Pair Son Eminence Rose-Croix Loris Piccoli, Roy d’Armes honoraire et Pair de l’Ordre itou, qualifions Son Eminence Rose-Croix Yves Seron, Roy d’Armes honoraire itou, nouvel et troisième Pair de l’Ordre, dès ce jour et à jamais, pour qu’il jouisse de la paix béate des velours de la Chambre, s’y assoupisse en silence et songe à un avenir meilleur.

Pour la Chambre,

S.E. Rose-Croix Laurent Kinet
Pair de l’Ordre
Grand-Chambellan

S.E. Rose-Croix Loris Piccoli
Pair de l’Ordre

L’original :

Ordre héraldique du Thyrse

Leave a Reply

*